La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

Déconfinement - ce qui déçoit, ce qui encourage pour la pratique du vélo à Bordeaux Métropole

  • Société

La crise du Covid-19 a dopé la pratique du vélo. Une aubaine pour l'association Vélocité, qui milite pour une réorganisation de l'espace public en faveur des cyclistes. Interview avec Ismael Canoyra, responsable de projet chez Vélocité.

Commande du podcast

13m

Point Chaud

Entretien avec Ismaël Canoyra, responsable de projet chez Vélocité.

Diffusé le 17/06/2020

« Dans la rue il n'y a même pas un mètre de trottoir pour les piétons, 3 arceaux mais par contre une voie (de circulation) plus une voie de stationnement voiture qui sont là. Plus de 80% de la rue, de l’espace public, est dédié à la voiture » constate avec amertume Ismael Canoyra, chargé de projet chez Vélocité.

A l'occasion du déconfinement, la métropole bordelaise a aménagé 25 kilomètres de voies cyclables temporaires pour encourager la pratique du vélo. Le maire, Nicolas Florian, a récemment annoncé son intention de les pérenniser.

Une mesure qui ne satisfait pas complétement Ismael Canoyra. Son association milite pour la création de pistes cyclables - plus sécurisées, mais aussi plus onéreuses que les aménagements cyclables qui se composent essentiellement de couloirs bus-vélo.

"Non ce n’est pas suffisant, c’est encourageant. Mais bien évidemment dans une ville comme bordeaux où on est proche d'un million d’habitants, on est pas vraiment dans la quantité d’aménagements cyclables à Bordeaux : il y a beaucoup beaucoup de travail à faire encore ».

Cette avancée en faveur du vélo pourrait aussi être politique : une façon pour Nicolas Florian de couper l'herbe sous le pied de son principal concurrent aux municipales, Pierre Hurmic, qui mise beaucoup sur la promotion de l'usage du vélo. Mais Vélocité ne compte pas lâcher l'affaire.

« Notre travail à Vélocité c’est proposer à la mairie, proposer à la métropole des aménagements, travailler en collaboration avec eux, donner notre expertise mais aussi faire un suivi sur ce travail là. Ça veut dire que si après les élections il y a tout qui s’arrête là les politiciens, soit Nicolas Florian ou quelqu’un d’autre, ils vont entendre vélocité. »

L'association propose un plan en plusieurs points : #Solutionvélo.

Le collectif réclame la création d'un réseau cyclable au niveau de la métropole et le rééquilibrage de l'organisation des boulevards : "une autoroute dans la ville" qui ne laisse aucune place aux cyclistes, dénonce Ismael Canoyra.

Travailler aussi sur "la génération vélo" pour que les enfants puissent se rendre à l'école en vélo et, surtout, créer des parkings relais où les usagers pourraient déposer leur voiture afin de parcourir les derniers kilomètres pour se rendre au travail à vélo.

« C’est un grand problème que l’on retrouve aujourd’hui à bordeaux. Il y a beaucoup de monde qui habite en dehors de la métropole, à la limite de la métropole et pour venir travailler il faut qu’ils viennent en centre ville. Et là c’est des personnes qui n’ont pas forcément un tramway ou un bus qui soit proche donc ils sont "obligés" de prendre la voiture. »

L'interview est à retrouver en intégralité dans le podcast ci-dessus

Photo de Une : Bordeaux, le pont de Pierre (Crédits Pom'/Flikr)

Les podcasts

Commande du podcast

1h00m

Lumières, Lumières

Diffusé le 02/07/2020

Commande du podcast

9m

Point Chaud

Actu du jour : Le Secours Populaire propose des Journées Bonheur en réponse à la crise en cours

Diffusé le 02/07/2020

Commande du podcast

1h59m

Trait d'Union

Diffusé le 02/07/2020

Commande du podcast

1h04m

Climat de Luttes

Reportage à Belin-Beliet contre l'implantation d'Alibaba sur 19ha de zone humide

Diffusé le 02/07/2020

TOUS NOS PODCASTS
Lecture / Pause de la radio ou d'un podcast
ECOUTER LA RADIO
/
Retour au direct