La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

Face à l'urgence sanitaire et sociale, Bordeaux en Luttes lance son appel à l'unité

  • Luttes
  • Politique

VIDÉO. La liste conduite par Philippe Poutou s’adresse aux Bordelais pour construire collectivement une mobilisation face à la crise sanitaire et sociale sur la ville de Bordeaux. Il s'adresse aux forces politiques de gauche (hormis le PS).

Commande du podcast

23m

Point Chaud

BORDEAUX : FACE A L'URGENCE, UNE UNITÉ POLITIQUE À GAUCHE ? BORDEAUX EN LUTTES LANCE SON APPEL

Diffusé le 01/05/2020

LA TRIBUNE DE BORDEAUX EN LUTTES

Avant-propos : Cet appel s’adresse aux Bordelaises et aux Bordelais afin de construire collectivement une mobilisation à la hauteur de la crise sanitaire et sociale, sur la ville de Bordeaux. Il est centré sur les luttes dont l’urgence est devenue encore plus criante depuis un mois et demi.

Pour préparer le jour d’après, il est indispensable que toutes les forces sociales, associatives, syndicales et politiques (en premier lieu les forces politiques de gauche) œuvrent ensemble à cette mobilisation populaire afin de construire dans l’agglomération (et au-delà !) un rapport de force qui nous perpette de surmonter les difficultés à venir.

L’initiative vient des militant.e.s de Bordeaux en Luttes. La démarche est partagée par les organisations auxquelles nous appartenons : NPA, LFI, Bordeaux Debout, Parti de Gauche. Elle est envoyée ce jour aux organisations suivantes: EELV, Ensemble, PCF, Génération.s, Bordeaux Maintenant, Lutte Ouvrière, UCL

Bordeaux : appel à la mobilisation !

À Bordeaux comme partout en France, le coronavirus a révélé l’extrême fragilité de notre société. La crise sanitaire actuelle et ses répercussions sociales à venir exigent une mobilisation de tou·te·s pour obtenir des mesures immédiates pendant la fin du confinement et pour le jour d’après.

Cette crise n’a fait qu’accentuer les inégalités et les violences ordinaires que la société actuelle fait peser sur les plus précaires. Mais avec le réchauffement climatique d’autres crises écologiques nous attendent. C’est pourquoi nous ne pouvons pas nous limiter à des mesures provisoires : il faut repenser le temps long et créer les structures, les services publics, les dispositifs qui éviteront la multiplication des drames et permettront de construire une ville solidaire.

Alors que faire ? La mobilisation de toutes les forces du mouvement social est nécessaire pour imposer aux pouvoirs publics - et en premier lieu à la mairie de Bordeaux - d’agir et de venir en aide notamment aux personnes et familles les plus précaires. Depuis la pandémie, il est apparu encore plus indispensable de :

  • Soutenir le maintien de l’hôpital Robert Picqué : nous devons stopper la casse du système de santé que la catastrophe actuelle met à nu. Laisser fermer cet hôpital serait un non-sens qu’il faut dénoncer encore plus fermement aujourd’hui.

  • Réquisitionner des logements vides : l’urgence absolue est de loger tous ceux qui vivent à la rue pour les mettre à l’abri du virus et leur permettre de manger et dormir en sécurité. Si la mairie avait fait le choix de préempter les logements vacants dès lors que des gens sont à la rue, cette urgence-là ne se serait pas posée. C’est pourquoi la possibilité de réquisition doit être mise en place en tout temps.

  • Favoriser la suspension des loyers pendant la crise actuelle et les mois à venir pour tous ceux que la situation met en difficulté. Cela doit pousser à une réflexion plus large sur l’encadrement des loyers à l’échelle de la métropole. Les pouvoirs publics peuvent intervenir clairement auprès des bailleurs publics comme privés.

  • Lutter pour le retour des services publics de proximité, dans les quartiers, particulièrement de santé. Il est aussi vital de créer des lieux de vie, de solidarité qui permettrait à la population d’être actrice de sa vie de quartier, de participer à la vie collective, à l’entre-aide, à ne laisser personne dans l’isolement ou l’exclusion.

  • Tendre vers un objectif d’autosuffisance alimentaire et de relocalisation de la production agricole. La diffusion du virus et les pénuries partielles prouvent qu’il est urgent de revoir nos manières de produire et de consommer. Sur Bordeaux et toute l’agglomération, il est possible et nécessaire de coopérer avec les producteurs de la région, de favoriser le développer une agriculture saine, sans pesticides, du maraîchage de proximité.

  • Ouvrir de façon permanente des bains douches publics, s'assurer que toutes les familles, tous les habitants aient accès à l'eau, c’est une question vitale et de dignité humaine. Mettre à disposition du public des structures collectives d’hygiènes.

  • Suspendre les prélèvements TBM sur les abonnements aux transports en commun pendant la crise et cela doit amener à une réflexion sur la possibilité d’instaurer la gratuité complète à l’échelle de la métropole, pour un service public des transports tourné complètement vers les besoins de déplacement de la population, prioritairement la plus précaire.

Globalement, nous mesurons toute l’importance que les solutions ne viennent pas seulement « d’en haut », des pouvoirs quels qu’ils soient, mais qu’elles viennent aussi des habitants. Pour nous, une mobilisation des populations dans les quartiers est une nécessité et une garantie démocratique. C’est pour cela que nous nous adressons à l’ensemble du mouvement social, de ses organisations, les associations, les collectifs, les syndicats, les partis politiques de gauche. C’est forcément ensemble, unitairement, c’est en coordonnant nos efforts militants que nous pourrons changer la donne.

Nous mesurons aussi à quel point il est indispensable que les forces politiques de gauche s’engagent pour porter ces exigences et nous nous adressons à elles pour construire dès à présent, cette mobilisation populaire.

Les podcasts

Commande du podcast

12m

A travers les murs

Parole d'Exil : "La Colère"

Diffusé le 27/05/2020

Commande du podcast

13m

L'invité.e

7h15/9H15 - Les petites mains de la restauration évènementielle en pleine lutte contre la misère

Diffusé le 27/05/2020

Commande du podcast

6m

L'invité.e

6h15/8H15 - Une colère exprimée avec force par les soignants hier au CHU de Bordeaux

Diffusé le 27/05/2020

Commande du podcast

1h31m

Bordeaux Blues

Rediff ! Les disques Alligator

Diffusé le 27/05/2020

TOUS NOS PODCASTS
Lecture / Pause de la radio ou d'un podcast
ECOUTER LA RADIO
/
Retour au direct