La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

François Ruffin : "On va pas s'en sortir seulement avec des zad, on doit prendre le pouvoir"

Cette semaine, Sylvie a interviewé le député-journaliste à l'occasion de la publication de son livre "Leur progrès et le nôtre".

Commande du podcast

1h00m

Climat de Luttes

François Ruffin : "On va pas s'en sortir seulement avec des zad, on doit prendre le pouvoir"

22/04/2021

Lire l'article
Télécharger
Photo de l'article: François Ruffin : "On va pas s'en sortir seulement avec des zad, on doit prendre le pouvoir"

"On doit prendre le pouvoir. A un moment il faut une conquête du pouvoir. On va pas s’en sortir seulement avec des zad. Les zad c’est bien, ça anime les imaginaires, ça libère des petits terrains. Mais ensuite il faut que ça soit généralisé, qu’il y ait des lois qui transforment l’agriculture française, on ne va pas s’en sortir seulement avec des gens qui font du bio localement. Il faut une conjonction entre un mouvement du bas et un mouvement du haut. Il faut un jaillissement populaire à la fois dans des manifestations et dans les urnes."

Convention citoyenne sur le climat, bataille de la 5G, loi climat... les questions écologiques ont été fortement présentes dans le début public ces derniers mois. Mais le gouvernement ne cède sur rien. Il continue à privilégier la croissance et l'économie sur l'humain et ses relations au vivant. Mais comprenez-vous, c'est ça le "progrès", la lumière, contre le retour à la bougie et aux Amishs.

C'est de là que part François Ruffin dans son dernier livre, Leur progrès et le nôtre. Pour avancer sur les questions écologiques, il faut partir de cette histoire de "progrès", estime le député France insoumise de Picardie et journaliste à Fakir, et distinguer les avancées technologiques du progrès humains.

Il nous invite aussi à se réunir, se retrouver, discuter, pour ne pas laisser le covid et le confinement nous empêcher de faire de la politique.

"J’encourage les candidats [aux régionales] à faire des meetings en extérieur, en mai. Il va faire beau. Moi j’en ai déjà fait."

Sylvie l'a interviewé pendant une grosse demi-heure, et c'est le sujet principal de notre émission de la semaine !

L'occasion aussi de (re)lire André Gorz, (Leur écologie et la nôtre](https://www.monde-diplomatique.fr/2010/04/GORZ/19027), qui écrivait : "Aussi n’est-ce pas tant à la croissance qu’il faut s’attaquer qu’à la mystification qu’elle entretient, à la dynamique des besoins croissants et toujours frustrés sur laquelle elle repose, à la compétition qu’elle organise en incitant les individus à vouloir, chacun, se hisser « au-dessus » des autres."

Actus

  • 2020 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée, avec un hiver et un automne particulièrement chauds (+3,4°C pendant l'hiver 2020 par rapport à la moyenne des années 1980-2010). En arctique, température hivernale a été 9°C plus chaude que la moyenne.

  • Des nouvelles des impacts de la 5G sur la santé ? C'est ce qu'on aurait pu espérer dans le nouveau rapport de l'ANSES. Mais l'autorité sanitaire n'apporte rien de nouveau, et ne fait que souligner "la nécessité de poursuivre les recherches". En permettant au passage au secrétaier d'Etat au numérique de se vanter de la décision "d'autoriser le déploiement de la 5G et [de] l'approche rigoureuse dont [le gouvernement] fait preuve en matière de contrôle de l'exposition aux ondes"... L'ANSES a lancé une consultation publique sur les effets de la 5G, à laquelle on peut répondre ici

  • Méthanisation : un projet XXL en Loire-Atlantique. Des cuves de 24m de haut, 3 cheminées de 50m, une centaine de camions par jour, 500 000 tonnes de déchets par an... C’est 4 fois plus que le plus gros méthaniseur actuel en France. Tout ça à 150m d’un village, Courcoué-sur-Logne. Une enquête d'Amélie Poinssot à lire sur Médiapart.

  • Loi Climat : 3 semaines après son entrée à l'assemblée, le projet de loi ressemble à un champ de ruine, écrit Mickaël Correia sur Médiapart. En l’état, elle ne permettrait de réduire que de 6 à 10 millions de tonnes de CO2 nos émissions de gaz à effet de serre, alors qu’il faudrait le faire à hauteur de 112 millions pour freiner la crise climatique d'ici 2030. Mobilisations citoyennes empêchées, procédure accélérée qui a limité les discussions à 45h, avec des manifs interdites à paris, mais surtout lobbys des industriels, "ventriloques de cette loi" selon le journaliste. Les recommandations de différents secteurs ont été suivies pour ce qui concerne l’interdiction de la pub, l’automobile, l’aérien, l’écocide, les plateformes de e-commerce, le logement, la taxation des plus riches...

Image de une : couverture du livre Leur progrès et le nôtre par Alessandro Pignocchi.

Les podcasts

Commande du podcast

1h07m

Télécharger
Commande du podcast

2h29m

Télécharger
Commande du podcast

2h59m

Télécharger
TOUS NOS PODCASTS
C-est quoi cette chanson?
Appelez la radio

Ecouter le direct

Ecouter le direct