La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

"La radio a son avenir par son contenu et par son organisation, pas par sa technologie"

La radio numérique est disponible à Bordeaux depuis début novembre. Qu'est-ce que c'est, comment ça marche, à quoi ça sert ? On a essayé de tirer ça au clair avec François Jacquin, gérant de La Coop Radio.

Commande du podcast

14m

L'Invité.e Du Jour

"La radio a son avenir par son contenu et par son organisation, pas par sa technologie"

06/11/2020

Photo de l'article: "La radio a son avenir par son contenu et par son organisation, pas par sa technologie"

La radio numérique terrestre (aujourd'hui appelée DAB+ pour digital audio broadcasting) poursuit aujourd'hui la logique de transformation qui a conduit au passage de la télévision analogique à la TNT, il y a quelques années. Selon ce modèle, les ondes FM pourraient disparaitre à moyen terme, la radio devenant donc uniquement numérique.

Sceptique, La Clé des Ondes s'est laissée emmener sur ce terrain et émet aujourd'hui avec 39 autres radios. 13 radios émettent depuis notre antenne, par l'intermédiaire de La Coop Radio, qui gère notre installation qui va monter en puissance durant ces prochains mois. On a donc demandé au gérant de cette structure, François Jacquin, de nous expliquer comment tout cela fonctionne, et à quoi ça sert.

nom de la photo

On le résume en trois questions mais l'intégralité est à retrouver dans le podcast ci-dessus.

nom de la photo

La Clé des Ondes : Quel est l'apport réel de cette nouvelle technologie ?

François Jacquin : La radiodiffusion comme la FM permet d'aller très loin sur les routes et les alentours des métropoles et la radio numérique aura tous ses avantages : porter loin, gratuitement, anonyme. Mais, surtout, elle augmente la qualité audio en regroupant les radios dans des multiplexes. Ça permettra dans les 10 ou 15 ans qui viennent de continuer à avoir la radio gratuite et diversifiée.

Cette évolution était une obligation pour être sûr que demain on aurait la radio dans son véhicule. Cela garantit que l’on puisse écouter La Clé des Ondes à l’antenne, sans avoir à payer d’abonnement dans les 10 ou 15 ans à venir. Le risque est la FM s'arrête.

En effet, la FM est remise en question voire abandonnée, comme en Suisse, qui va la suspendre en 2022. De ce fait, il y aura deux façons d'écouter la radio : soit par la RNT, soit en payant un abonnement de téléphonie mobile ou fixe, puisqu'il faudrait passer par internet pour avoir accès à la radio. Cela dit, en France, il n'est pas prévu que la FM soit suspendue.

L'arrêt de la télévision analogique et donc le déploiement de la TNT avait permis de réattribuer un certain nombre de fréquences qui étaient utilisées par la télévision analogique, pour aller vers les opérateurs de téléphonie mobile. Partages-tu cette analyse ? Peut-on imaginer que la même chose va se produire à long terme pour la radio et la fm où certaines fréquences seront réattribuées à d'autres usages?

C'était une volonté internationale d'utiliser les bandes "basses" du spectre pour faire de la téléphonie mobile et développer le marché de la téléphonie mobile, de l'internet mobile. Donc ça a été vraiment un échange économique avec des contributions sous licence par les opérateurs de la téléphonie mobile qui ont indemnisé les diffuseurs et les opérateurs de télé pour s'entasser en TNT sur moins de fréquences de façon à créer un nouveau marché de téléphonie mobile.

Pour la radio numérique c'est différent au sens où les opérateurs de téléphonie mobile ne sont pas intéressés par les bandes FM parce que la taille de l'antenne à mettre dans un terminal mobile est trop grande. Aujourd'hui ils ne descendent pas en dessous de 600 Mhz (ce qui est le milieu de la bande télé) et ils ne descendront pas beaucoup en dessous de 400 Mhz, donc il n'y pas d'enjeux pour récupérer la fréquence pour un autre usage à court terme.

Mais cela nous emmène tout de même à se poser la question de l'avenir de la radio par rapport aux évolutions techniques puisque de plus en plus ça passe par les smartphones...

La radio c’est d'abord des éditeurs et des auditeurs, c'est-à-dire que la radio permet a des communautés ou à des gens qui cherchent à avoir une information générale de se réunir à travers des programmes et d’échanger de façon organisée, parce qu’une radio a un contenu éditorial. Sur internet on a des contenus qui sont "libres". L'avenir de la radio est donc l'avenir des éditeurs et de leur fonction de lien social organisé.

Je ne vois pas la technologie, qu’elle soit FM, RNT ou 5G, empêcher les éditeurs d’avoir leur position. Ce qui était difficile, c'était de voir la radio comme le dernier média analogique alors que tous les autres sont en numérique. La radio a son avenir par son contenu et par son organisation, pas par sa technologie."

On ajoute qu'on est preneur d'avis complémentaires et contradictoires. De la même manière, on est toujours heureux de savoir ce que vous aimez ou ce que vous aimeriez entendre sur la Clé des Ondes. Direction notre fiche contact si vous souhaitez nous écrire

Photo de Une : Studio de la Clé des Ondes, octobre 2020 (Xavier Ridon)

Les podcasts

Commande du podcast

10m

Le Guide Du Bordeaux Colonial

"on ne nait pas blanc, on le devient" Chronique du livre de Lilian Thuram par André Rosevègue

04/12/2020

Commande du podcast

1h00m

Commande du podcast

29m

Point Chaud

Deliveroo, les Coursiers Bordelais et le Parlement Européen avec Arthur Hay et Leïla Chaibi

03/12/2020

TOUS NOS PODCASTS
Lecture / Pause de la radio ou d'un podcast
ECOUTER LA RADIO
/
Retour au direct
undefined