La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

Régionales : La France Insoumise affirme ses choix pour le second tour en Nouvelle-Aquitaine

Regrettant l'absence de discussion avec le candidat écolo Nicolas Thierry, la France Insoumise a rendu public ses choix pour le deuxième tour auquel le mouvement n'a pu se qualifier avec sa liste "On est là!"

Photo de l'article: Régionales : La France Insoumise affirme ses choix pour le second tour en Nouvelle-Aquitaine

Dans un communiqué ce mercredi 23 juin, la France Insoumise tire d'abord le bilan du premier tour et notamment de sa participation aux élections régionales avec la liste "On Est Là !" construite avec des militants du NPA et d'autres non-encartés et conduite par Clémence Guetté, co-responsable du programme du mouvement de Jean-Luc Mélenchon.

Semé les graines

Obtenant 5,79 % des voix, les insoumis se disent ainsi "immensément fiers d’avoir porté cette liste de changement et de progrès, d’être parvenu à crier notre colère contre un système qui détruit l’environnement et les individus" et intimement persuadés d'avoir "semé les graines pour de grands accomplissements"

Dans leur communiqué, ils commentent "la nuit de dimanche à lundi (qui) fut le théâtre de nombreuses discussions entre les organisations politiques" :

"Nicolas Thierry, le candidat d’EELV, après de longues négociations avec le président sortant Alain Rousset, dit partir seul pour ce second tour. Nous regrettons qu’il ait fait le choix de s’adresser à Alain Rousset, l’amenant à être finalement éconduit."

Affirmant avoir "depuis des mois, laissé ouvert toute discussion avec Nicolas Thierry, en lui proposant de construire une liste ambitieuse sur les questions sociales et écologistes", ils regrettent son choix qui serait preuve du "sectarisme d'un parti auquel nous avons à de nombreuses reprises tendu la main, jusqu’à dimanche soir."

Un autre temps

La France Insoumise affirme ainsi sa volonté de ne pas donner de consigne de vote pour le second tour. "C'est une pratique d’un autre temps" concluent les militants :

"Les électeurs sont libres du bulletin à utiliser. Notre seule position : pas une voix ne doit aller vers le Rassemblement National."

Photo de Une : drapeau de la France Insoumise, le 23 septembre 2017 (Wikimedia/Creativ Commons)

Les podcasts

Commande du podcast

1h08m

Télécharger
Commande du podcast

2h59m

Télécharger
Commande du podcast

2h59m

Télécharger
TOUS NOS PODCASTS
C-est quoi cette chanson?
Appelez la radio

Ecouter le direct

Ecouter le direct